Politiquement correct... et (surtout) incorrect

Politiquement correct... et (surtout) incorrect

lundi 12 décembre 2016

Papa Noël… à mi-temps !



L’idéal pour notre équipe première lors du dernier week-end eut été une victoire à Furiani ET une victoire de Vence à Mandelieu. Mais, franchement, pour obtenir les deux, il fallait – au moins – l’intervention du Père Noël.
Disons-le tout net : « il » nous a complètement abandonnés en Corse. Peut-être était-il trop occupé pour faire la traversée. Résultat : un -28, notre plus grosse défaite de la saison.
Par contre, la bonne nouvelle est arrivée de Mandelieu battu sur son terrain par Vence. 
Enfin, bonne nouvelle que dans un sens ! Certes Roquebrune reste à « seulement » deux points de la 7ème place synonyme de maintien. Mais ce succès relance Vence qui nous rejoint. Et ne voilà-t-il pas que Côte Vermeille se réveille et obtient son premier succès de la saison !
Bref, le championnat est plus fou que jamais avec désormais sept équipes en deux points, un groupe de quatre (St Jean, Rousset, Mandelieu, Ozon) avec 15 points, un groupe de trois (Villeurbanne, Roquebrune et Vence) avec 13 points. 
Contrairement à d’autres disciplines comme le rugby qui distribue jusqu’à 5 points pour une victoire avec bonus ou comme le football (trois points d’écart entre une victoire et une défaite), en basket, il n’y a qu’un point d’écart entre une victoire et une défaite. Donc, deux points, cela représente deux victoires de plus à obtenir dans les prochaines semaines par rapport aux rivaux pour le maintien. A mi-championnat (ou presque), c’est possible… mais il ne faudra pas musarder en chemin !
Après la trêve de fin d’année, les Roquebrunoises vont avoir une belle opportunité de se relancer en recevant successivement Rousset et Vence.
Dans le même temps Mandelieu ira à Saint Jean puis Furiani, Ozon (qui compte un match de plus joué) ira à Villeurbanne et Venelles tandis que Rousset, après son déplacement chez nous, recevra le leader Carqueiranne.
Dans ce contexte, deux victoires permettraient à Roquebrune de probablement refaire son retard et se repositionner en milieu de tableau. Cela serait toujours bon pour le moral car c’est après que les choses vraiment sérieuses vont commencer avec notamment des déplacements à St Jean, à Mandelieu, à Ozon et à Rousset lors de la toute dernière journée avec le maintien comme enjeu…
En cette fin d’année 2016, rien n’est perdu. 
Mais tout reste à faire en 2017 pour sauver notre place dans un championnat national.
Et puis, par delà les chiffres, il y a le facteur humain, la cohésion d’un groupe, l’équilibre entre des joueuses et un entraîneur, bref des paramètres qui échappent à la logique d’un commentaire et nécessitent peut-être autre chose que des attitudes à la « Ponce Pilate »....   
Comme dirait l’autre : « ceci ne nous regarde pas ». Ou plus. Quoi que...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Membres

Qui êtes-vous ?

Roquebrune Cap-Martin, France