Politiquement correct... et (surtout) incorrect

Politiquement correct... et (surtout) incorrect

vendredi 31 mars 2017

Chant du cygne ou chant du coq?

Nos joueuses vont entamer demain à Venelles la dernière ligne droite du championnat.
Si la 8ème place, synonyme de maintien, apparaît très problématique (trois points de retard sur un groupe de quatre équipes et un goal-average particulier défavorable sur deux d’entre elles), la 9ème – actuellement occupée par Furiani avec 2 points d’avance sur RCM - qui pourrait permettre un éventuel repêchage est encore du domaine du possible… avec beaucoup de chance !
La première condition, en tout cas, est de gagner les trois derniers matches ce qui revient à dire gagner demain à Venelles, second du classement, pas encore tout à fait assuré de disputer les P.O. On voit sans peine la difficulté de la tâche !
Mais cet éventuel succès ne servira pas à grand-chose si, dans le même temps, Furiani l’emporte à domicile face à Rousset. Car, pour « chiper » la 9ème place aux Corses, il faudrait ensuite les vaincre au gymnase Valgelata par 28 points d’écart !
Bref, mathématiquement une possibilité de sauvetage existe. Dans la pratique, par contre… il faut avoir une sacrée dose d’optimisme pour y croire encore !
Quelle que soit l’issue du championnat, il faut déjà préparer l’avenir, un avenir bien assombri pour les équipes seniors puisque la relégation de la NF3 aurait pour conséquence directe celle de l’équipe 2 ! Celle-ci a réussi une jolie performance en se maintenant sportivement. Hélas un même club ne pouvant avoir deux équipes dans une même division, elle aussi descendrait d’un étage et se retrouverait donc en championnat départemental.
La première question qui se pose aux dirigeants roquebrunois concerne donc le choix de l’entraîneur. Babette appelée à la rescousse continuera-t-elle ou bien faudra-t-il trouver quelqu’un d’autre.
On se doute que la présidente du club se triture les méninges depuis déjà pas mal de temps et qu’elle saura prendre une décision rapide comme elle sait si bien le faire...
Les candidatures sont nombreuses car tous les amoureux du basket ne veulent pas voir mourir un club qui, il y a peu, était encore en NF1, le premier niveau amateur français.
Un nom revient souvent dans les discussions et il a le « profil » pour relancer une mécanique quelque peu enrayée.
Officiellement rien de concret mais je tiens de source sûre que des contacts ont été établis avec cette personne. Certains dirigeants ne cachent pas leur admiration et leur sympathie pour elle en qui ils voient le recours ultime (non, ce n’est quand même pas Dieu !) et l’on murmure que le Mazarin du club est en train de déployer des tonnes de diplomatie pour tenter de la convaincre.
Sera-ce suffisant ? Pas sûr. Mais pas impossible non plus.
Si les discussions durent, comme c’est fort possible, toute une nuit, on peut dire que la réponse sera donnée au chant du coq.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Membres

Qui êtes-vous ?

Roquebrune Cap-Martin, France