Politiquement correct... et (surtout) incorrect

Politiquement correct... et (surtout) incorrect

lundi 10 avril 2017

C'est cuit!



Je le disais dans la précédente rubrique : le seul cas de figure permettant de croire à la 9ème place (relégation mais éventuel repêchage) était de se retrouver à égalité avec Mandelieu.
Ce ne sera pas le cas. Mandelieu est allé gagner à Vence et, du coup, la jolie victoire roquebrunoise face à Furiani ne servira qu’à… aviver les regrets.
Quoi qu’il arrive dimanche prochain (oui oui, la FFBB fait jouer le jour de Pâques !) Roquebrune terminera 10ème, même en gagnant au Rousset. En cas d’égalité à trois (Furiani, Villeurbanne et Roquebrune), Villeurbanne serait 8ème devant Furiani et Roquebrune. Cette éventualité me paraît assez peu probable car Furiani jouera son maintien à domicile face à une équipe de Rognac qui n'a plus rien à jouer. Difficile de ne pas croire en un succès corse qui le mettrait définitivement à l'abri en accrochant la 8ème place.
Et, en cas d’égalité à deux, Roquebrune serait devancé au goal average direct aussi bien par Villeurbanne que par Furiani (le cas échéant).
Bon, en même temps, les chances de repêchage seront très réduites du fait que dix équipes (au lieu de huit) descendront  de NF2 en NF3.
RCM Basket va donc quitter une compétition nationale 36 ans après y avoir accédé pour la première fois. C’était au terme de la saison 1980/81 et trois ans plus tard, le club était en Nationale 1 !
Bien de l’eau a coulé sous les ponts du Gorbio depuis, l’équipe a connu des hauts et des bas et vient de connaître deux relégations successives qui la ramène en championnat régional. Je ne vois vraiment pas quand et comment elle pourra s’en extirper sachant que, sauf modification des règlements, seul le premier monte. Et là… il suffit de voir les parcours de Menton depuis plusieurs saisons pour comprendre la difficulté de la tâche. Le club mentonnais est constamment aux avant-postes mais il se trouve toujours un club pour lui barrer la route.
Qui plus est, il faudra constituer une équipe compétitive… ce qui ne pourra être fait qu’avec des apports extérieurs dont les dirigeants affirment ne pas vouloir. Enfin, c’est ce qu’ils disent aujourd’hui mais tout est possible car on n’est jamais à l’abri d’une contradiction !
Une chose est en tout cas certaine : l’actuelle direction du club a une énorme responsabilité dans cette relégation. Si Babette avait été aux commandes de l’équipe dès la reprise en janvier, je suis certain à 200% que Roquebrune serait toujours en NF3. Son travail ne pouvait pas immédiatement « payer » car elle a trouvé un groupe en complète déliquescence. Mais ce n’est pas un hasard si Roquebrune a gagné 4 de ses 5 derniers matches donc deux à l’extérieur (Mandelieu et Venelles).
Le tournant de la saison a certainement été le match perdu à domicile face à Villeurbanne. Babette ne dirigeait l'équipe que depuis 15 jours. Avec 15 de plus, la victoire aurait été au rendez-vous.
On ne refait jamais l’histoire mais les faits sont implacables. Malheureusement pour LA responsable de ce terrible échec, arcqueboutée sur ses a priori et ses contradictions. Consternant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Membres

Qui êtes-vous ?

Roquebrune Cap-Martin, France